constant stream of curated content
par seb - 2017-02-12 15:49
Entré en politique comme suppléant du banquier Michel Inchauspé, le candidat de droite Jean Lassalle a par la suite montré son attachement au bétonnage de la vallée d'Aspe et une certaine aversion envers les parcs naturels régionaux. Sur le plan international, il s'est attaché à faire perdurer le dialogue avec la Syrie en rencontrant régulièrement Bachar El-Assad.

Aujourd'hui il monte un mouvement écolo-citoyen, qui a pour particularité de n'être ni écolo, ni citoyen. On pourrait rire de son partenariat avec Francis Lalanne si ce n'était pas la triste matérialisation d'une tendance lourde de la politique française depuis 10 ans : le confusionnisme.

Le confusionnisme, c'est prendre une idéologie très à droite, la saupoudrer de mesures populistes, y adjoindre de gros morceaux des thèses les plus réactionnaires, et y appliquer un glaçage "citoyen", afin de rendre présentable et de centre-gauche ce qui n'est qu'un gros gâteau de droite.


On ne pensait plus à lui et pourtant il revient. Pas avec un nouvel album, ni en télé-réalité. Mais en politique. Francis Lalanne, le chanteur, le vrai, pas un homonyme, compte offrir une nouvelle suggestion sur la carte politique en générale et celle des législatives en particulier.

charentelibre.fr