constant stream of curated content
 Array
(
    [id] => 7syk
    [id_url] => 
    [cat_id] => zqVY
    [user_id] => seb
    [date] => 2011-05-09 18:01:00
    [kind] => memo
    [access] => 9
    [title] => Quatorzième jour - Retour vers Kampala
    [content] => Départ de Masindi vers 8:00, nous avançons à un rythme soutenu sur une route de bonne qualité. Par acquis de conscience nous décidons de vérifier la pression des pneus, surtout celle de la roue de secours quinone parait sous-gonflé.

Notre sérieux n'est vraiment par récompensé. Le gonflage ouvre une ancienne fuite dans la roue, l'air s'en échappe massivement.

C'est l'occasion de faire réparer le pneu original et de le remettre en place, nous trouvons une station service où l'opération est réalisé très rapidement, et vers midi, nous arrivons vers Kampala après avoir croisé un bus rangé sur le bas-côté.

[img=https://daryo.com/data/asset/7syk_UCd7.jpg]

Anthony et moi-même utilisons notre après-midi à faire laver la voiture, qui est dans une état lamentable, et à faire changer le clignotant par une contrefaçon chinoise, opération réalisée en moins de 20 minutes dans une rue blindée de réparateurs plus ou moins honnêtes.

La journée s'achève sur un petit rafraîchissement, et la soirée est pour tout le monde assez calme.
    [language] => FR
    [url] => 
    [clicks] => 
    [is_promoted] => 0
    [user] => seb
    [feed] => Afrique - carnets
    [feedUrl] => https://daryo.com/category/afrique-carnets
    [source] => _internal_
    [userUrl] => https://daryo.com/user/seb
    [mission] => init
)
by seb - 2011-05-09 18:01
Départ de Masindi vers 8:00, nous avançons à un rythme soutenu sur une route de bonne qualité. Par acquis de conscience nous décidons de vérifier la pression des pneus, surtout celle de la roue de secours quinone parait sous-gonflé.

Notre sérieux n'est vraiment par récompensé. Le gonflage ouvre une ancienne fuite dans la roue, l'air s'en échappe massivement.

C'est l'occasion de faire réparer le pneu original et de le remettre en place, nous trouvons une station service où l'opération est réalisé très rapidement, et vers midi, nous arrivons vers Kampala après avoir croisé un bus rangé sur le bas-côté.



Anthony et moi-même utilisons notre après-midi à faire laver la voiture, qui est dans une état lamentable, et à faire changer le clignotant par une contrefaçon chinoise, opération réalisée en moins de 20 minutes dans une rue blindée de réparateurs plus ou moins honnêtes.

La journée s'achève sur un petit rafraîchissement, et la soirée est pour tout le monde assez calme.