constant stream of curated content
 Array
(
    [id] => OEmP
    [id_url] => 
    [cat_id] => zqVY
    [user_id] => seb
    [date] => 2011-05-01 18:01:00
    [kind] => memo
    [access] => 9
    [title] => Sixième jour - Lake Mburo
    [content] => Nous partons pour le parc national de Lake mburo, à 4h de route d'ici. Malheureusement nous partons assez tard, et nous sommes à 11:30 à la station de bus.

Nous en trouvons assez rapidement un qui va dans la bonne direction, et nous nous y installons. Seulement ici les bus ne partent que lorsqu'ils sont pleins et nous attendons une bonne heure avant d'enfin quitter cette grande place surpeuplée, au bon parfum de gaz d'échappement.

Avant le départ de nombreux vendeurs à la sauvette nous on proposé tout ce qui était imaginable, y compris des sauterelles frites. Nous en prenons un cornet pour goûter, et figurez-vous que c'est très bon.
[img=https://daryo.com/data/asset/OEmP_pvq6.jpg]

Le bus est plein et les places un peu limitées, le trajet sur des routes défoncées nous parait interminable. À un moment, nous franchissons enfin l'Équateur, moment immortalisé sur mon iPhone:
[img=https://daryo.com/data/asset/OEmP_Rz8c.jpg]

Après avoir deja croisé quelques zèbres et les très typiques vaches Ankole, nous arrivons enfin au petit village de Sanga, et après un petit rafraichissement nous nous mettons en quête d'un moyen de transport pour rallier le parc qui est à 20km de pistes.

Nous choisissons d'y aller en Boda, et c'est donc à 3 sur une petite moto-cross que nous attaquons une piste défoncée et détrempée.

Nous traversons de grandes bananeraies et de petits villages de paysans, les enfants nous saluent au passage.

À deux moments nous devons descendre de moto pour que le conducteur puisse franchir des étendues boueuses. Il n'ose pas nous le demander. Et finalement se produit se que nous attendions depuis un petit moment déjà, la roue arrière part en sucette, la moto se couche et nous nous prenons tous une bonne boite des familles. J'ai le tibia qui a un peu pris, Anthony s'est fait mal au bras... Nous prenons note que pour le retour il faudra trouver une meilleur solution.

Après avoir franchit l'entrée du parc et payé notre entrée  nous arrivons après 10km au quartier général de l'Uganda Wildlife Authority. C'est la que nous passons la nuit dans un banda (petit bâtiment en dur qui ne contient qu'une chambre).

Nous avons réservé un guide pour demain matin, nous partirons au levé du jour, à 6:30, pour une marche de deux heures. C'est ici le seul parc d'Ouganda où l'on puisse marcher, vu qu'il n'y a pas de grands mammifères.

Deux petites parties de dés plus tard (gagnées par votre serviteur), et nous nous couchons tôt.
    [language] => FR
    [url] => 
    [clicks] => 
    [is_promoted] => 0
    [user] => seb
    [feed] => Afrique - carnets
    [feedUrl] => https://daryo.com/category/afrique-carnets
    [source] => _internal_
    [userUrl] => https://daryo.com/user/seb
    [mission] => init
)
by seb - 2011-05-01 18:01
Nous partons pour le parc national de Lake mburo, à 4h de route d'ici. Malheureusement nous partons assez tard, et nous sommes à 11:30 à la station de bus.

Nous en trouvons assez rapidement un qui va dans la bonne direction, et nous nous y installons. Seulement ici les bus ne partent que lorsqu'ils sont pleins et nous attendons une bonne heure avant d'enfin quitter cette grande place surpeuplée, au bon parfum de gaz d'échappement.

Avant le départ de nombreux vendeurs à la sauvette nous on proposé tout ce qui était imaginable, y compris des sauterelles frites. Nous en prenons un cornet pour goûter, et figurez-vous que c'est très bon.


Le bus est plein et les places un peu limitées, le trajet sur des routes défoncées nous parait interminable. À un moment, nous franchissons enfin l'Équateur, moment immortalisé sur mon iPhone:


Après avoir deja croisé quelques zèbres et les très typiques vaches Ankole, nous arrivons enfin au petit village de Sanga, et après un petit rafraichissement nous nous mettons en quête d'un moyen de transport pour rallier le parc qui est à 20km de pistes.

Nous choisissons d'y aller en Boda, et c'est donc à 3 sur une petite moto-cross que nous attaquons une piste défoncée et détrempée.

Nous traversons de grandes bananeraies et de petits villages de paysans, les enfants nous saluent au passage.

À deux moments nous devons descendre de moto pour que le conducteur puisse franchir des étendues boueuses. Il n'ose pas nous le demander. Et finalement se produit se que nous attendions depuis un petit moment déjà, la roue arrière part en sucette, la moto se couche et nous nous prenons tous une bonne boite des familles. J'ai le tibia qui a un peu pris, Anthony s'est fait mal au bras... Nous prenons note que pour le retour il faudra trouver une meilleur solution.

Après avoir franchit l'entrée du parc et payé notre entrée  nous arrivons après 10km au quartier général de l'Uganda Wildlife Authority. C'est la que nous passons la nuit dans un banda (petit bâtiment en dur qui ne contient qu'une chambre).

Nous avons réservé un guide pour demain matin, nous partirons au levé du jour, à 6:30, pour une marche de deux heures. C'est ici le seul parc d'Ouganda où l'on puisse marcher, vu qu'il n'y a pas de grands mammifères.

Deux petites parties de dés plus tard (gagnées par votre serviteur), et nous nous couchons tôt.