constant stream of curated content
 Array
(
    [id] => sQuC
    [id_url] => 
    [cat_id] => zqVY
    [user_id] => seb
    [date] => 2011-04-28 18:01:00
    [kind] => memo
    [access] => 9
    [title] => Troisième jour - Premier Contact avec Kampala
    [content] => Après deux journées bien productives nous n'espérons pas être efficaces aujourd'hui. Notre seul véritable programme est d'aller voir dans les environs et prendre un premier contact avec Kampala.

J'achète une carte Sim Orange Uganda, à un prix qui ferrait mourir de honte n'importe quel employé d'Orange France, et nous partons à pied pour le sommet de l'une des 7 collines qui composent la ville, dans l'espoir de pouvoir observer le lac Victoria.

Peine perdue, et nous comprenons plus tard que le lac est assez loin de la ville, et que de toutes façons nous étions du mauvais côté.

Il fait chaud, et nous nous posons un long moment dans un troquet afin de nous rafraichir.

Nous rentrons en Boda, ces Taxi-motos qui sillonnent la ville, et comme de bons gros touristes nous lui donnons 3 fois le prix. Il faut bien se faire avoir une première fois...

Le soir nous sortons avec Daphnée et rencontrons beaucoup de ses amis. Ils nous donnent de précieux conseils pour les visites à venir. 
    [language] => FR
    [url] => 
    [clicks] => 
    [is_promoted] => 0
    [user] => seb
    [feed] => Afrique - carnets
    [feedUrl] => https://daryo.com/category/afrique-carnets
    [source] => _internal_
    [userUrl] => https://daryo.com/user/seb
    [mission] => init
)
by seb - 2011-04-28 18:01
Après deux journées bien productives nous n'espérons pas être efficaces aujourd'hui. Notre seul véritable programme est d'aller voir dans les environs et prendre un premier contact avec Kampala.

J'achète une carte Sim Orange Uganda, à un prix qui ferrait mourir de honte n'importe quel employé d'Orange France, et nous partons à pied pour le sommet de l'une des 7 collines qui composent la ville, dans l'espoir de pouvoir observer le lac Victoria.

Peine perdue, et nous comprenons plus tard que le lac est assez loin de la ville, et que de toutes façons nous étions du mauvais côté.

Il fait chaud, et nous nous posons un long moment dans un troquet afin de nous rafraichir.

Nous rentrons en Boda, ces Taxi-motos qui sillonnent la ville, et comme de bons gros touristes nous lui donnons 3 fois le prix. Il faut bien se faire avoir une première fois...

Le soir nous sortons avec Daphnée et rencontrons beaucoup de ses amis. Ils nous donnent de précieux conseils pour les visites à venir.