constant stream of curated content
 Array
(
    [id] => vWsg
    [id_url] => 
    [cat_id] => bldi
    [user_id] => seb
    [date] => 2010-07-17 17:59:00
    [kind] => memo
    [access] => 9
    [title] => Dix-huitième jour - Assomés à Calcutta
    [content] => On arrive en gare de Sealdah, un faubourg de Calcutta, vers 6:30. Sur le papier notre hôtel est à seulement 3Km. On décide d'y aller à pieds.

Il fait chaud, nous sommes épuisés. Et par ma faute, les plans du Lonely Planet étants particulièrement imprécis, on se perd.

Nous devons nous résoudre, au bout d'une heure, après avoir vidé d'une seule traite une bouteille d'eau de 2l, à prendre un auto-rickshaw vers la bonne adresse, qui est en fait assez loin. On s'est bien plantés.

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. L'hôtel est complet, il est 9h et les clients vont partir autour de midi. Il faut donc attendre longuement avant d'espérer notre douche, notre sieste, et notre burger bien mérités.
[img=https://daryo.com/data/asset/vWsg_BsTj.JPG]

Car avec Quentin on a décidé qu'aujourd'hui on testerait le McDo indien, pour voir un peu ce que ça donne.

On attends, d'abord sur le trottoir, puis dans un salon que le staff de l'hôtel nous a indiqué, puis on nous propose une chambre. Je m'occupe des papiers. C'est l'un des hôtels les plus bureaucratiques que nous ayons fait. Quatre formulaires remplis, avec copie carbone, vingt minutes de paperasse pour une chambre.

Finalement on ne fait pas de sieste, on prend une douche et on décide de réserver nos billets de train directement sur internet pour éviter le problème d'hier soir. On va rester deux jours à Calcutta, on repartira Lundi.

On choisi de faire une étape à Allahabad, avant de rejoindre Jaipur. Ça fait 802 et 804 Km. Pile au milieu. Vingt minutes de travail par billets, le site est assez lent sur iPhone. Il n'y a plus qu'à imprimer.

Une fois tout ceci mis en place, nous filons au McDo le plus proche, histoire de gouter le Chicken Maharadja Mac.
[img=https://daryo.com/data/asset/vWsg_vNbJ.JPG]

Ce qu'il y'a de frustrant avec le McDo indien, c'est qu'il n'y a aucune viande de bœuf à la carte. Tout cela manque un peu de steacks bien gras, de qualité médiocre, arrosés d'une sauce bien chimique, mais on s'y fait. Leur sauce curry est suffisamment grasse, et le poulet est assez exempt de saveur pour qu'on ai conscience d'être chez Ronald.

Une fois cette belle opération effectuée, on retourne à l'hôtel.

En raison de la chaleur et de la fatigue, on squatte devant la télé indienne, et on regarde l'intégralité d'un film Bollywoodien de kung-fu, avec pour acteur principal Akshay Kumar.

Demain on va vraiment visiter Calcutta.
    [language] => 
    [url] => 
    [clicks] => 
    [is_promoted] => 0
    [user] => seb
    [feed] => Inde - carnets
    [feedUrl] => https://daryo.com/category/inde-carnets
    [source] => _internal_
    [userUrl] => https://daryo.com/user/seb
    [mission] => init
)
by seb - 2010-07-17 17:59
On arrive en gare de Sealdah, un faubourg de Calcutta, vers 6:30. Sur le papier notre hôtel est à seulement 3Km. On décide d'y aller à pieds.

Il fait chaud, nous sommes épuisés. Et par ma faute, les plans du Lonely Planet étants particulièrement imprécis, on se perd.

Nous devons nous résoudre, au bout d'une heure, après avoir vidé d'une seule traite une bouteille d'eau de 2l, à prendre un auto-rickshaw vers la bonne adresse, qui est en fait assez loin. On s'est bien plantés.

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. L'hôtel est complet, il est 9h et les clients vont partir autour de midi. Il faut donc attendre longuement avant d'espérer notre douche, notre sieste, et notre burger bien mérités.


Car avec Quentin on a décidé qu'aujourd'hui on testerait le McDo indien, pour voir un peu ce que ça donne.

On attends, d'abord sur le trottoir, puis dans un salon que le staff de l'hôtel nous a indiqué, puis on nous propose une chambre. Je m'occupe des papiers. C'est l'un des hôtels les plus bureaucratiques que nous ayons fait. Quatre formulaires remplis, avec copie carbone, vingt minutes de paperasse pour une chambre.

Finalement on ne fait pas de sieste, on prend une douche et on décide de réserver nos billets de train directement sur internet pour éviter le problème d'hier soir. On va rester deux jours à Calcutta, on repartira Lundi.

On choisi de faire une étape à Allahabad, avant de rejoindre Jaipur. Ça fait 802 et 804 Km. Pile au milieu. Vingt minutes de travail par billets, le site est assez lent sur iPhone. Il n'y a plus qu'à imprimer.

Une fois tout ceci mis en place, nous filons au McDo le plus proche, histoire de gouter le Chicken Maharadja Mac.


Ce qu'il y'a de frustrant avec le McDo indien, c'est qu'il n'y a aucune viande de bœuf à la carte. Tout cela manque un peu de steacks bien gras, de qualité médiocre, arrosés d'une sauce bien chimique, mais on s'y fait. Leur sauce curry est suffisamment grasse, et le poulet est assez exempt de saveur pour qu'on ai conscience d'être chez Ronald.

Une fois cette belle opération effectuée, on retourne à l'hôtel.

En raison de la chaleur et de la fatigue, on squatte devant la télé indienne, et on regarde l'intégralité d'un film Bollywoodien de kung-fu, avec pour acteur principal Akshay Kumar.

Demain on va vraiment visiter Calcutta.