constant stream of curated content
Category • Décryptage
par seb - 2017-02-20 17:43
Nous sommes à deux mois du premier tour et la gauche a toujours un candidat de trop. Je ne peux dire ici de qui il s’agit, n’en ayant aucune idée, mais force est de constater que les sondages, qui…
par seb - 2017-02-19 14:48
Filiale de Fincantieri, Vard a annoncé le 14 février avoir remporté la commande d’un navire de pêche au krill destiné au groupe norvégien AkerBioMarine. Du type VARD 8 10, ce bateau de 129.6 mètres de long pour 23 mètres de large doit être livré au quatrième trimestre 2018. Sa coque sera réalisée pa...

meretmarine.com

par seb - 2017-02-18 21:12
«Jean-Marie Le Pen est à ce jour le deuxième homme politique le plus fortuné de France, derrière Serge Dassault.»

Alors qu’il se revendique depuis plus de vingt ans comme le premier parti ouvrier de France, le Front National toise le peuple, perché dans son manoir sur les hauteurs de Saint-Cloud. Ce « château des horreurs » est au cœur du destin de la famille Le Pen, mais aussi du livre d’Olivier Beaumont, « Da...

d4r.pw

par seb - 2017-02-17 01:10
Quotidien avec Yann Barthès

Hugo Clément aura tout essayé, mais Eric Woerth ne répondra pas à nos questions sur les dépenses des députés. Il a des principes.

On fait un point sur notre gros dossier #ParlementTransparent :
➡️ http://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/parlementtransparent-l-incroyable-reponse-d-eric-woerth.html



par seb - 2017-02-16 22:16
Parmi les destinations phares de François Fillon : le Kazakhstan, où il s’est rendu quatre fois en trois ans 💰💰💰.



par seb - 2017-02-16 10:28
‪Depuis le temps que je dis que Mélenchon est une trahison de la gauche... voilà que le NPA arrive à la même conclusion.

Impossible de publier ici des morceaux choisis tant chaque phrase de cet article fait état de faits et de prises de positions préoccupantes.

La conclusion est sans appel: s'éloignant de toutes les traditions de la gauche, Mélenchon rejoint la cohorte des populistes prônant le repli national et n'hésitant pas à manipuler des concepts réactionnaires. Un programme qui n'a rien à envier à ceux d'Asselineau et Le Pen avec les techniques de communication de Soral. Triste qu'il embarque tant de gens de bonne volonté dans ce naufrage idéologique.


Abandon des notions de classe et de toute référence au socialisme, éloge du « peuple » opposé à l’« oligarchie », nationalisme cocardier exacerbé… En dépit d’aspects appare

d4r.pw

par seb - 2017-02-12 15:49
Entré en politique comme suppléant du banquier Michel Inchauspé, le candidat de droite Jean Lassalle a par la suite montré son attachement au bétonnage de la vallée d'Aspe et une certaine aversion envers les parcs naturels régionaux. Sur le plan international, il s'est attaché à faire perdurer le dialogue avec la Syrie en rencontrant régulièrement Bachar El-Assad.

Aujourd'hui il monte un mouvement écolo-citoyen, qui a pour particularité de n'être ni écolo, ni citoyen. On pourrait rire de son partenariat avec Francis Lalanne si ce n'était pas la triste matérialisation d'une tendance lourde de la politique française depuis 10 ans : le confusionnisme.

Le confusionnisme, c'est prendre une idéologie très à droite, la saupoudrer de mesures populistes, y adjoindre de gros morceaux des thèses les plus réactionnaires, et y appliquer un glaçage "citoyen", afin de rendre présentable et de centre-gauche ce qui n'est qu'un gros gâteau de droite.


On ne pensait plus à lui et pourtant il revient. Pas avec un nouvel album, ni en télé-réalité. Mais en politique. Francis Lalanne, le chanteur, le vrai, pas un homonyme, compte offrir une nouvelle suggestion sur la carte politique en générale et celle des législatives en particulier.

charentelibre.fr

par seb - 2017-02-11 20:28
Cette idée populiste remise au goût du jour par Etienne Chouard, un proche d'Alain Soral, a voyagé de l'extrême-droite à l'extrême-gauche en moins d'une décennie.

Cette idée subversive que certaines formations politiques reprennent à leur compte, pourrait se révéler dangereuse pour l'idéal républicain. Explications.

d4r.pw

par seb - 2017-02-09 20:19
Le juge judiciaire objecte respectueusement à cette affirmation péremptoire depuis au moins 40 ans.

Ce n'est pas "convenable", c'est la négation de la république et une honte pour la police.


Luc Poignant, chargé de communication du syndicat Unité SGP Police revenait sur l'arrestation de Théo à Aulnay-sous-Bois.

d4r.pw

par seb - 2017-02-09 12:44
Abandon de l'écotaxe: La Cour des comptes dénonce un «échec de politique publique»

La taxe sur les poids lourds était l’une des mesures phares du Grenelle de l’Environnement...

d4r.pw

par seb - 2017-02-07 18:35
Les marchés financiers raisonnent sur des statistiques de probabilité, et aujourd'hui l'hypothèse la plus probable est une qualification de Fillon au premier tour, sur le fil du rasoir. Dans ce cas il est également fort probable que les électeurs de gauche restent chez eux ou qu'ils votent blanc rendant de fait l'élection de Marine Le Pen possible. La responsabilité du parti LR est immense.

L'élection de Donald Trump a convaincu la finance que tout devenait possible.

d4r.pw

par seb - 2017-02-06 20:48
Démonstration intéressante.

Donner 800 euros à tous sans condition de revenus. Cette mesure proposée notamment par Benoît Hamon à gauche peut sembler une bonne idée. C'est un piège pour...

youtube.com
par seb - 2017-02-06 19:37
Parce que ça ne coûte rien d'essayer
¯\_(ツ)_/¯


Le candidat aurait déposé un mémoire remettant en cause la compétence du parquet national financier.

rtl.fr

par seb - 2017-02-02 19:20
Tout français devrait lire cet article.

"L'Obs" consacre cette semaine un dossier spécial au Front national et révèle que le Parlement européen réclame au total un million d'euros au parti de Marine Le Pen.


par seb - 2017-02-01 15:39
A chaque jour suffit sa peine.

François Fillon est depuis 2012 senior advisor et membre du comité stratégique du groupe Ricol Lasteyrie, qui conseille de nombreuses sociétés du CAC 40 et multinationales. Ce que le candidat à la présidentielle n'a jamais déclaré publiquement. Ce job lui a rapporté au moins 200 000 euros en quatre…

mediapart.fr

par seb - 2017-01-31 19:43
En direct : François Fillon dénonce une « opération de calomnie sans précédent »

Minute par minute, l’information politique racontée, décryptée, analysée par la rédaction du « Monde ».

lemonde.fr

par seb - 2017-01-14 08:11
Lu sur le site antifasciste du NPA Tant qu’il le Faudra :
La démagogie sociale est devenue consubstantielle du discours de l’extrême droite, au moins pendant les campagnes électorales voire au-delà. Depuis que le Front national (FN) a effectué un tournant « national et social » dans les années 1990, qui l’a éloigné de son libéralisme initial en matière économique – affiché au cours des années

par seb - 2017-01-12 11:15
Le billet du jour, par Guillaume Erner

Aujourd’hui, je vais vous apprendre un mot et vous n’allez plus pouvoir vous en passer : « chleuasme ». J’en vois devant qui veulent savoir : un chleuasme, c’est un procédé rhétorique qui consiste à se déprécier soi-même par fausse modestie. Eh bien, tous les candidats à la présidentielle donnent désormais dans le chleuasme, une manière de montrer que l’on est hors système, challenger et pas outsider. Une vraie différence par rapport à l’époque Sarko, où il s’agissait de montrer que l’on était un über candidat doublé d’un alpha mâle. Oui, mais ça, c’était avant la chleuasme « way of life »… Manuel Valls déclare ainsi dans Le Parisien qu’il n’est pas « favori » dans cette primaire, Peillon clame qu’il n’a pas un rond, Fillon se moque de son physique. Une vraie manière de rappeler l’identité chrétienne de la France. Parce que dans une perspective chleuasmatique, comme dans les Évangiles, les « premiers seront les derniers ».



par seb - 2017-01-11 22:05
Lorsqu'un journal Belge parle de nos exilés fiscaux, c'est toujours truculent. Et ça permet d'organiser quelques boycotts.

Les Mulliez, c’est un véritable empire de la distribution, dont Auchan, Leroy-Merlin, Flunch, Kiabi, Jules, Decathlon... Les Mulliez, c’est la discrétion assurée, rarement perturbée sauf lorsque l’on évoque ces riches Français installés à Néchin, à un jet de pierre de la frontière avec l’Hexagone. V...

d4r.pw

par seb - 2017-01-07 17:05
Compris ?

Un arrêt de la Cour de cassation note que la notion d’« ami » sur les réseaux sociaux « ne renvoie pas à des relations d’amitié au sens traditionnel du terme ».

lemonde.fr

par seb - 2016-12-07 09:29
Fier Panda - LinkedIn, l'antre de la gogolerie cordiale.

En recherche passive d' un nouveau poste me permettant d'être rémunéré à zoner sur les Internets , j'ai entrepris la pénible tâche de me créer un compte LinkedIn. Ce fut pour moi la découverte…

fier-panda.fr

par seb - 2016-12-06 19:50
Des magasins gérés presque entièrement par des robots… Le modèle imaginé par la multinationale pose la question de la disparition des emplois non qualifiés. A lire sur Big Browser



par seb - 2016-11-28 13:28
Une certaine idée de la lose: les gens de gauche auront eut zéro impact sur le résultat mais auront financé la campagne de Fillon. Ah oui, et au fait:
LA GAUCHE
N'A PAS
DÉGAGÉ
SARKOZY
La droite s'en est chargé elle-même. Pas d'excuses pour les idiots utiles.


La primaire participera fortement au financement de la campagne présidentielle du candidat.


par seb - 2016-11-15 17:35
Le 7 mai 2017, nous élirons un nouveau Président de la République

Et Si C'était M ?
par seb - 2016-11-14 22:45
C'est l'histoire d'un grand foutage de gueule. L'histoire de dominants, de diplômés de grandes écoles, d'héritiers, de dignes représentants de l'élite française. L'histoire de tous ces gens qui vous prennent pour des idiots.

Ils s'appellent Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy, Jean-Christophe Cambadélis, ou Florian Philippot.

Peu importe la couleur politique. Ils usent et abusent de l'arme la plus efficace du moment : le discours anti-élites.

En tant que journaliste de télévision, passé par une grande école de journalisme, fils de profs, vivant dans le centre de Paris, je fais sans aucun doute partie de l'élite, version média.
Mais il faut dire la vérité. Le discours anti-élites est une brillante invention… des élites. C'est du génie.

On peut, comme Nicolas Sarkozy, avoir grandi dans les quartiers chics de Paris, avoir été maire de Neuilly-sur-Seine, être marié à une artiste multimillionnaire, avoir pour ami un milliardaire qui nous prête son yacht pour les vacances, avoir été Président de la République vivant dans un palais, bref : cocher toutes les cases de l'ultra-élite bourgeoise et, dans le même temps, se présenter comme le candidat du peuple en attaquant "les bien pensants", "l'élite pour qui tout va bien".

On peut avoir tout hérité de son père : l'argent, le pouvoir, le parti, et dans le même temps, attaquer le "système". Ce "système" qui a toujours favorisé et qui favorisera toujours ceux qui ont, et ceux qui savent. Ce "système" qui a toujours favorisé et favorisera toujours les riches héritiers comme Marine Le Pen.

On peut, comme Florian Philippot, avoir fait l'ENA, être passé par HEC, avoir été haut-fonctionnaire, avoir le parcours classique de l'élite technocratique, être le portrait robot de ceux qui dirigent la France depuis 60 ans et, dans le même temps, dénoncer "la caste au pouvoir". Mais la caste, c'est aussi lui.

On peut, comme Jean-Christophe Cambadélis, être un homme politique professionnel depuis près de 40 ans, qui n'a jamais vraiment travaillé en dehors d'une organisation ou d'un parti, et, dans le même temps, fustiger "le système, l'oligarchie, l'aristocratie". Tiens, l'oligarchie, c'est quoi ? "Forme de gouvernement où le pouvoir est réservé à un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante". Cambadélis contre l'oligarchie ? Il est, avec ceux cités plus haut, l'incarnation de l'oligarchie.

Il ne faut pas se leurrer : la quasi totalité de la classe politique actuelle est le produit d'un système de domination et de reproduction sociale contrôlé par et pour les élites. Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, Florian Philippot, Jean-Christophe Cambadélis et des centaines d'autres en font partie. Ce sont même de bons éléments de l'élite. Des élites successful qui ne sont là où elles sont que parce qu'elles ont suivi habilement un des parcours proposés aux élites.

Vous avez remarqué ? Jamais de noms, d'identité précise, toujours de l'abstrait : LE système, LES élites, LES bobos, LES bien-pensants. Donner une identité ouvrirait la possibilité d'une riposte, d'une défense, bref d'une embrouille dans un discours qui doit être le plus simple et manichéen possible. Rester vagues, à coups de "les", "eux", "ils", c'est permettre aux gens qui écoutent ou regardent de ranger qui ils veulent dans ces catégories, de ne contredire aucune conviction, de ne vexer, de ne brusquer personne tout en donnant l'impression de secouer "ceux d'en haut". En fait, ils ne secouent personne, car ils ne désignent personne. Du vent. Du faux courage. S'ils désignaient, ils devraient se désigner eux-mêmes. Et ils le savent.

Souvenez-vous en pour la prochaine fois. Quand vous entendrez un homme ou une femme politique attaquer "le système", "les élites", "la caste" ou "les bien pensants", soyez-en sûrs : il/elle se moque de vous.


par seb - 2016-11-09 16:10
When this race became a referendum on what it means to be an American, Hillary Clinton thought she had victory in her sights. But voters had a different idea than the wily veteran of over four decades of American political life. In far greater numbers than expected, voters rejected her in favor of Donald Trump, an erratic tycoon whose...

1